AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs Intra-auriculaires
159 € 250 €
Voir le deal

Partagez
 

 WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Warren H. Bloodrush

Messages :
25
Date d'inscription :
22/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyVen 22 Aoû - 22:22

Warren Harlem Bloodrush


   
 
Y a pas. ▬ 39 ans ▬ Écrivain à succès en manque d'inspiration ▬ Marié au célibat ▬ London Citizens ▬ Bisexuel ▬ Inventé ▬  FT Johnny Depp


 
habituellement blasé ▬ dort la plupart du temps ▬ a beaucoup d'imagination  ▬ rêveur ▬ pas particulièrement courageux ▬ vite lassé ▬ donne l'impression d'être ennuyé 24/24 ▬ moqueur ▬ pessimiste


   
MON CARACTÈRE DE COCHON




Blasé. Long soupir, yeux entrouverts sous la fatigue, sourcils qui se haussent parfois dans un élan sarcastique. Warren est la définition même du mot blasé, aussi agaçant que cela puisse paraître. Il s'en fiche que votre tee-shirt préféré a été tâché de façon inexpliquée, il s'en fiche éperdument que vous avez lu tout ses bouquins. Voix traînante, paroles à moitié étouffées. Il s'en fiche que vous ne compreniez pas ce qu'il dit ou non. Ce n'est pas son problème.

Gros dormeur. Effectivement, Warren pourrait vous donner l'impression de dormir tout le temps. En fait, c'est vrai qu'il passe sa journée à dormir, mais c'est pour une bonne raison : il est plus actif la nuit, son inspiration est plus proliférante une fois le soleil couché. Drôle de phénomène. Warren passe donc ses journées allongé sur le canapé ou enfoui sous ses couvertures à nourrir son imagination au travers de ses rêves. Pour peu qu'il s'en souvienne.

Imagination débordante & Rêveur. Si il est devenu écrivain et qu'il réussit à vivre de son écriture, c'est que le jeune homme a une imagination proliférante. Même si il a tendance à avoir de gros "black out" d'inspiration, ce qui le plonge dans une sorte de dépression intense, en fait, sa vie active et sociale varie en fonction de son degré d'inspiration.

Peureux & Paranoïaque. Bon. Il est vrai que niveau lâcheté, Warren bat des records parfois. "Houla, il fait beaucoup trop sombre. Si ça se trouve il y a un monstre tapi dans l'ombre... Autant aller allumer la lumière. Oui mais peut-être que le monstre n'attend que ça pour venir m'égorger ! ... Je fais comment..." Voilà, l'un de ses innombrables dilemmes. Voilà aussi pourquoi il n'aime pas sortir de chez lui : la peur que quelqu'un, dehors, lui veuille du mal. Il est bien, dans son appartement miteux. Alors il y reste. En fait, il ne sort que pour aller faire ses courses parce qu'acheter sur Internet pour lui c'est dangereux, et puis il lui arrive de faire une balade pour chercher l'inspiration. Même si c'est très rare.

Lassé & Ennuyé. C'est connu, la plupart du temps quand on se risque à parler avec Warren, le peu que l'on puisse obtenir de lui c'est un long soupir lourd d'ennui. De toutes façons, Warren n'aime pas les gens. Quoi ? Les gens sont bêtes. Les gens... Les gens cherchent toujours un peu de compagnie, les gens discutent toujours de choses sans intérêt. Mais surtout, ne vous énervez pas en voyant le regard lourd de sens (signifiant certainement : "tu m'ennuies, tu ne peux pas aller voir ailleurs ?") que le jeune homme vous lancera.

Moqueur. Il y a une chose à savoir si vous voulez vous risquer à avoir une conversation avec Warren : il raille tout le monde. Au moment même où vous entrerez dans son champ de vision, il ne pourra s'empêcher d'hausser les sourcils en vous scannant du regard, un vague sourire au coin des lèvres. Effectivement, c'est assez... Dissuadant.

Pessimiste. Ce n'est pas qu'il est pessimiste... Bon, si, il l'est. Mais en fait, cela vient surtout de son côté paranoïaque, qui le fait broyer du noir assez souvent. Là aussi, cette attitude est assez détestable.

Intelligent. Très. Trop. Cela ne se voit sûrement pas, mais Warren est un génie. Eh oui. Il ne s'en vante pas particulièrement, et n'aime pas le dire à ses connaissances. La paranoïa, encore. Mais en le voyant résoudre des calculs longs comme votre bras en un temps record et écrire des lignes de code compliqués mais qui lui paraissent hautement simple, vous vous dîtes qu'en fait il n'est pas bête du tout. Car Warren a un Q.I hautement élevé, mais son seul problème c'est de ne pas avoir le tempérament qui va avec. (de plus il ne met pas son talent en valeur : il lui arrive souvent de hacker certains sites sur demande ou même par amusement. Il est connu sur le net sous le nom de Transcendance, même si il utilise une dizaine de pseudos.)

Geek. C'est vrai, Warren dort souvent. Mais que fait-il une fois éveillé, puisqu'il ne sort quasiment jamais ? Eh bien il allume ordinateur et télé (cette dernière n'étant utilisée que pour avoir un bruit de fond) et il... Geeke. Moui. Il passe sa vie sur le net et sur Open Office, à écrire tout en marquant des idioties sur un chat quelconque. Skype est aussi son meilleur ami, mais il est souvent marqué déconnecté. Warren est un ninja du net, haha.

Ses goûts. Il aime les animaux. Oui. Il a d'ailleurs un chat et un chien (chien qui le force à sortir un peu tout les jours, eh oui), qui s'appellent respectivement Krokmou et Kovu. ... Oui effectivement ce sont des noms de personnages de films d'animation. Que dire de plus par rapport à ce choix. Bon, autrement, Warren a un faible pour les sucreries en tout genre, il a d'ailleurs une hygiène alimentaire assez discutable. En fait il se nourrit de junk food et de sucreries, ce qui est assez incroyable puisqu'il est resté maigre comme une alumette.



   
JE SUIS COMME CA



Ce serait mentir de dire que Warren a un rythme de vie intéressant. Non, pas vraiment. Déjà, pendant la journée il lui arrive souvent de dormir pendant plusieurs heures, et il passe la nuit à écrire et à surfer sur le net jusqu'à ce que ses yeux se ferment d'eux mêmes. Il n'a pas vraiment de vie sociale et ne connait pas grand monde. Il n'apprécie pas vraiment les gens, en fait il a un peu peur qu'on lui veuille du mal. En fait, il ne sort que pour faire les courses, si il ne le fait pas sur Internet, et promener son chien. Il n'y a bien que son adorable labrador pour réussir à faire lever son maître et le faire aller dehors.
Autre son amour naturel de la plume, le jeune homme est un musicien aguerri. Il a un certain talent pour jouer de la guitare, et a commencé à s'intéresser au piano. Pour ceux qui se poseraient la question, ses cheveux ne sont pas naturels, pendant son adolescence il lui est souvent arrivé de se teindre les cheveux et au final... ça a donné un mix étrange entre le blond et le brun. À ce jour, il a écrit en tout 5 livres. En général, il se centre sur un univers SF, mais il touche à tout les genres.


BEHIND THE MASK


Mon pseudo est amai, j'ai quatorze ans et je suis disponible aussi souvent que possible. J'ai connu le forum grâce à Ash. Enfin, Eden ♥. J'aime très très beaucoup le contexte du forum (Sherlock huheuhé) et j'apprécie moins les couleurs, je suis pas très jaune et rose mais ça passe /o/. J'aimerai ajouter que ... Que... Que j'vous aime. Voilà.


 
( c )  L E O R


Dernière édition par Warren H. Bloodrush le Mar 26 Aoû - 13:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warren H. Bloodrush

Messages :
25
Date d'inscription :
22/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyVen 22 Aoû - 22:23

STORY OF MY LIFE

Il fait noir quand Warren ouvre les yeux. Sa chambre, comme d'habitude, est totalement plongée dans le noir. Il avait bien essayé de dire à ses parents qu'il avait peur du noir, mais ils n'avaient pas compris. Ils ne comprennent jamais rien. Ce n'est pas qu'ils étaient trop sévères ou cruels avec leurs enfants, non, rien de tout ça.
C'était que Warren ne savait pas comment s'exprimer.

Né à Londres, y est toujours resté. Une grande soeur et un grand frère. L'une assez câline et douce, l'autre un peu brute qui ne prend pas conscience que son petit frère est encore très fragile.
Quand il était encore enfant, Warren craignait son père. En fait, Warren craignait tout le monde sur Terre, mais il n'en était pas encore tout à fait conscient. En fait, il n'avait pas vraiment peur d'eux...
C'était que Warren se sentait impuissant.
Warren était resté longtemps silencieux, ne pipant mot même quand on lui posait une question. Ses parents se faisaient du souci pour lui, ne cessaient d'essayer de le stimuler pour qu'enfin, il dise quelque chose. Mais Warren restait muet.
C'était que Warren était terrorisé à l'idée de parler.
Quand il parla enfin, il avait quatre ans. Les sons qu'il émit, les mots qu'il bredouilla, tout ça ressemblait plus à une phrase. Quand cela se produisit, il y eut un long silence. Warren était tremblant. On le regarda longtemps, et puis il y eut des sourires chaleureux et des félicitations. Ses parents furent fiers de lui. Mais Warren ne comprit jamais pourquoi.
Il allait à l'école. Mais il y allait juste. Il ne participait pas, ne se faisait pas d'amis. Les autres ne l'intéressaient pas, c'est à peine si ils connaissaient son prénom, et lui agissait comme si il ne les avait jamais vu. Parfois il disait quelques mots aux adultes, mais sinon il ne cherchait pas à sympathiser. Il devait aller à l'école, soit. Mais c'est tout.

« Eh, toi ! »
Warren lève la tête. Il a 13 ans, est au collège. Depuis sa petite enfance, ses parents lui font passer des tests. Tests qui révèlent que leur enfant n'est pas... Normal.
C'était que Warren était un génie.
Mais la différence ça fait peur aux autres, surtout aux enfants. Et Warren est ce qu'il est, intelligence ou non : il reste sarcastique, moqueur et associable. Et faible physiquement.
On le pousse et il chute du banc où il est assis ; un peu plus et sa tête rencontre violemment le sol. Il relève la tête vers son agresseur : encore un idiot qui veut se persuader qu'il est le plus fort. Warren se laisse faire. Il a trop peur pour réagir. Il est comme une poupée de chiffon sous les coups de l'autre adolescent ; intérieurement il est glacé. Un petit sourire narquois flotte sur le coin de ses lèvres ensanglantées ; intérieurement il est mort de peur.
Il ne réagit pas alors que les autres collégiens s'amassent autour d'eux, formant un cercle imparfait.
Il ne réagit pas quand des adultes viennent l'emmener à l'infirmerie.
Ne réagit pas quand l'infirmière le soigne précautionneusement.
Warren est ramené chez lui. C'est sa mère qui est venue le chercher, affolée mais étrangement habituée au fait qu'il se soit fait frapper par les autres collégiens. Warren ouvre la porte.
Une exclamation de surprise l'accueille et Deborah se jette dans ses bras. Deborah, c'est la petite dernière de la famille. Pétillante de vie, adorable. Warren adore sa sœur, vraiment. Elle doit être la seule qui peut l'approcher sans qu'intérieurement il ne se hérisse.
Warren écrit. Son écriture est illisible. Paraîtrait-il que les enfants précoces auraient une écriture indéchiffrable. Peut-être que c'est vrai. Peut-être que c'est faux. Mais il faut une loupe pour déchiffrer ce que Warren inscrit sur la feuille de papier. Depuis toujours il a une imagination florissante. Assis à son bureau dans la chambre qu'il partageait avec son grand frère avant que celui ne s'en aille vivre de lui même, il écrit dans un silence léger.
Alcool, cigarette, drogue. Toutes ses connaissances sont tombées là dedans. Pourtant, Warren reste désintéressé. Pas envie. Pas de copine. Rien. Pas envie, pas intéressé. Non merci.
Warren ne fait rien de sa vie.
Il suit les cours sans trop vraiment le faire. Pas besoin de trop travailler dessus. Juste lire ou entendre une seule fois, et c'est gravé dans sa mémoire. L'ennui. L'ennui le plus total.
Vie monotone. Ses parents vieillissent. Son grand frère et sa grande sœur donnent peu de nouvelles. Et Deborah...
Deborah, si fine, si fragile, si maigre... Depuis quand est-elle si maigre ?
Warren passe tout son temps enfermé dans sa chambre. Dans le noir. Il n'a plus peur du noir maintenant. Plus du tout.
Warren déteste les autres habituellement. Il se sent fatigué d'être auprès des autres.
Pourtant il y a ce type.
Oui. Le gars à l'air idiot, là, au fond de la classe.
Le lycée ne se passait pas trop mal. Si il restait dans son coin, on ne venait pas trop l'embêter. Mais m*rde, ce type. Adrian, qu'il s'appelait. Il n'essayait pas de l'embarrasser en lui posant des questions du type "pourquoi est-ce que tu parles jamais ?", il se contentait de s'asseoir à côté de lui et de lui sourire. Parfois ils se parlaient, quelques minutes.
Warren pensait, Warren pensait qu'ils étaient amis.
Peut-être plus qu'amis, finalement.
Warren ne savait pas.
Warren préférait ne pas y penser.
Il avait peur qu'Adrian s'éloigne - il ne voulait pas se retrouver totalement seul encore. Debbie avait été hospitalisée - il n'osait pas sortir et lui rendre visite. Ses parents travaillaient souvent - et ils ne se souciaient plus de leur fils maintenant.
Aussi ils ne se doutaient pas qu'une nuit, Warren traverserait la maison pour en sortir discrètement, et pour rejoindre Adrian.
Ils s'étaient donné rendez vous à deux heures du matin, devant la maison d'Adrian.
Warren n'était pas rassuré - il avait l'impression qu'un serial killer pouvait lui tomber dessus à chaque coin de rue. Mais quand il vit Adrian - il se sentit mieux.
Adrian inspirait la confiance, vraiment.
Warren pensait qu'il ne pouvait pas connaître l'amour - qui l'aimerait lui, sérieusement. Et pourtant, et pourtant.
Il avait froid - et en plus il commençait à pleuvoir. Alors il suivit Adrian chez lui.
La maison était vide, et ce n'était pas étonnant : la mère et le père d'Adrian travaillaient de nuit.
Ce qu'il s'est passé reste flou dans sa tête ; mais ce qui est sûr c'est qu'il ne rentra pas chez lui cette nuit là ; qu'il ne se réveilla pas dans son lit. Adrian n'était pas là ; et c'est confus et incertain et d'une certaine manière terrifié que Warren était retourné chez lui.
On ne lui a pas demandé où il était passé. Il faisait ce qu'il voulait.
Les années passaient ; Adrian avait déménagé ; il n'en entendait plus parler. Il aurait pu être véritablement seul ; mais Debbie était enfin rentrée à la maison. Elle lui avait manqué, vraiment. Il n'était plus seul. Elle était là, maintenant.
Les années passaient, encore. Ils grandissaient, allaient chacun habiter dans leur appartement respectif. Warren était seul et vivait sa vie d'écrivain en manque d'inspiration ; Deborah croquait la vie à pleines dents tout en s'inquiétant pour son frère. Elle avait essayé de lui trouver une copine (Warren n'était pas contre, mais l'épisode Adrian lui restait encore en travers de la gorge. D'ailleurs il ne l'avait jamais dit à personne.). Elle réussit d'ailleurs à comparer la vie sentimentale de son grand frère avec un camembert... Ce jour là il comprit que sa sœur était un peu, beaucoup, folle et qu'elle lui faisait un peu peur.
Mais ils restaient là l'un pour l'autre, et c'était l'important.
N'est ce pas ?


( c )  L E O R


Dernière édition par Warren H. Bloodrush le Mar 26 Aoû - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eden C. Sullivan

Messages :
52
Date d'inscription :
10/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyVen 22 Aoû - 22:27

JE VIENS TE HARCELR.
DEPP. OMG, je t'aime. (pas comme Rita, mais woilà XD).
Bonne chance pour ta fiche ! /magnéto/
Je suis impatiente de voir le résultat, mais tu vas nous sortir un personnage génial x) o/
Revenir en haut Aller en bas
Reed Fehrenbach

Messages :
46
Date d'inscription :
21/08/2014
Localisation :
Londres


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyVen 22 Aoû - 22:28

Hottie Johnny que voilà 8D Bienvenue parmi nous, hâte de découvrir ton personnage ! **
Bon courage pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Warren H. Bloodrush

Messages :
25
Date d'inscription :
22/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyVen 22 Aoû - 22:32

Eden ▲ OWI HAR... Harcelr moi ? xD
Et puis nyaha Karen ♥ Une montagne de luv sur toi ♥♥

Reed ▲ ojskdnfio Sebastian Stan ♥ (la fatigue fait effet : j'ai réussi à écrire "Sebastan Stan. ... Au moins ça rime //PAN//) Et puis ta signa. "Suck it and see" ... Arctic Monkeys ? oWo

Et je fais ma fiche dès demain (je crois avoir un peu de temps libre), j'ai d'ores et déjà des idées ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Moran

Messages :
113
Date d'inscription :
10/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptySam 23 Aoû - 9:29

Bienvenue parmi nous \o/

N'hésites pas si tu as des questions (et puis Johnny Depp quoi  WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 3244095981 )
Revenir en haut Aller en bas
Warren H. Bloodrush

Messages :
25
Date d'inscription :
22/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptySam 23 Aoû - 9:51

Merci !
Caractère ajouté !
Revenir en haut Aller en bas
John H. Watson

Messages :
38
Date d'inscription :
05/07/2014
Localisation :
Londres


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyDim 24 Aoû - 3:23

Ohohohoho un Johnny Depp! *0* J'adore ton nom sérieusement. Bref, bienvenue et je te souhaite une rédaction inspirée!


not haunted by the war
you miss it ✻  you are addicted to a certain lifestyle. you’re abnormally attracted to dangerous situations and people…so is it truly such a surprise that the woman you’ve fallen in love with conforms to that pattern?
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia K. Keller

Messages :
68
Date d'inscription :
29/05/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyDim 24 Aoû - 19:29

Bienvenue parmi nous Warren et merci de ton inscription  WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 2623025123 
Bon courage pour ta fiche et si tu as besoin n'hésite pas  WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 2356529650 
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Moran

Messages :
113
Date d'inscription :
10/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyMar 26 Aoû - 15:52

Coucou ^^

J'aime beaucoup ton style d'écriture ^^ Tout est bien pour moi ^^ Un Admin va passer te valider sous peu, merci de ta patience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jazzlynn R. Grey

Messages :
37
Date d'inscription :
29/05/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyMer 27 Aoû - 7:51

WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Tumblr_inline_mw3i14q9W11qayf0b
Félicitations, tu es validé(e) !



Désolée du retard ! Mais me voilà WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 1335101317
Comme mon collègue ci dessus, je suis tout à fait d'accord tout est parfait et j'aime l'histoire de Warren et des deux Bloodrush au passage. PS : pourquoi tous les beaux mecs du forum sont ils bisexuels ? WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 40848310
C'est avec plaisir que je t'ajoute à la liste des validés. Bon jeu WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 2623025123

Bienvenue parmi nous



Te voilà validé(e), maintenant que tu as le feu vert de l'équipe administrative n'oublie pas d'aller recenser ton avatar ici. Tu peux également faire une demande de logement ou une demande de métier par là. N'hésite pas à poster ta fiche de liens dans cette section. Ton personnage a également la possibilité de se créer un compte twitter, instragram et autre la partie réseaux sociaux WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 2623025123 Have fun little brain WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 1417357227
THE GAME IS NEVER OVER


( c ) L E O R
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Moran

Messages :
113
Date d'inscription :
10/08/2014


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. EmptyMer 27 Aoû - 9:01

Je suis pas contre le fait qu'il soit Bisexuel moi WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. 1240256176
Revenir en haut Aller en bas


WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

MessageSujet: Re: WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.   WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WARREN + when i wake up, i'm afraid, somebody else might take my place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Nice To Meet You
 :: Who Are You ? :: Les Fiches Validées
-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser