AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 – 3 foyers
204 € 400 €
Voir le deal

Partagez
 

 {John H. Watson} Nothing happens to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John H. Watson

Messages :
38
Date d'inscription :
05/07/2014
Localisation :
Londres


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  EmptyVen 1 Aoû - 18:38

John Hamish Watson


   
 
Le célibataire endurci ▬ 38 ans ▬ Médecin ; Assistant-bloggeur de détective consultant ; Ex-militaire ▬ Classe moyenne ▬ Sherlocked ▬ Bisexuel ▬ PV ▬  FT Martin Freeman


 
Calme ▬ Charismatique ▬ Courageux ▬ Sang froid exemplaire ▬ Geek ▬ Aimant à problèmes ▬ Un tout petit peu jaloux ▬ Impulsif si il est provoqué ▬ Aventureux


   
MON CARACTÈRE DE COCHON





Calme.
Du plus loin qu'il puisse se souvenir, John a toujours été le type tranquille, celui qui calmait les ardeurs de ses proches et qui tempérait les idées folles de ses amis. Il ne s'énerve pas ou très rarement. Si vous l'énervez au point où il se fâche, félicitations, vous y avez vraiment mis beaucoup d'efforts ou vous vous appelez Sherlock Holmes et vous êtes un imbécile. Vraiment, Sherlock est la seule personne qui est capable de l'énerver facilement. Durant toute sa vie, jamais il ne s'était emporté comme il le fait avec lui. Il a toujours été l'enfant tranquille, sérieux, l'enfant qui se comportait bien et qu'on appréciait pour ça.

Charismatique.
Lui-même ne le sait pas vraiment, mais il a un certain charisme. Il le faut bien pour avoir une dizaine de compagne en un an... Si seulement Sherlock ne les avait pas fait fuir. Enfin. Calme exemplaire, charisme inexplicable, c'est sûrement pour ça que dans sa vie, il n'a jamais vraiment eu de problème à se faire accepter. Les gens l'aiment bien, sans plus, mais ils l'aiment bien. Il dégage quelque-chose qui inspire la confiance et l'amitié.

Courageux.
On n'en attend pas moins d'un médecin militaire revenu d'Afghanistan, devenu assistant-détective consultant. Des choses horribles, il en a vu beaucoup et il sait qu'il en verra encore beaucoup vu son train de vie. Il a vu sa sœur sombrer lentement dans l'alcoolisme et se détruire à petit feu. Il a vu l'atrocité de la guerre. Il a vu les blessures mortifiantes des soldats qu'il considérait comme ses amis, il les vues et les a soignées. Il n'y a qu'un homme courageux, très courageux, pour survivre à ça et le regretter. Autre exemple : alors qu'il le connaissait depuis un jour seulement, il a suivi Sherlock dans un bâtiment où se trouvait une femme morte, il a poursuivi un potentiel meurtrier dans les rues de Londres et a tué un homme pour en sauver un autre. Et ça, ce n'est que le début.

Sang froid exemplaire.
Avec tout ce qu'on vient de citer, est-il vraiment nécessaire d'expliquer à quel point John Watson est un homme de sang froid? Déjà, soigner des blessures correctement alors qu'on se trouve à la guerre, c'est quelque-chose qui requiert beaucoup de maîtrise. Tirer sur un homme pour sauver quelqu'un qu'on ne connaît presque pas, il faut le faire. Ne pas sombrer dans l'hystérie alors qu'on est enlevé par un faux cirque chinois et que notre petite amie du soir risque de mourir à tout instant... Oui, ça aussi, ça demande un certain flegme.

Geek.
Bon, d'accord, ça ce n'était pas l'avis de tout le monde et surtout pas le sien... Mais il fallait bien l'admettre, John avait de petits côtés geeks. Surtout plus jeune, en fait, quand il passait tout son temps ou presque derrière un écran pour écouler les longues heures de sa petite vie tranquille. Maintenant, son existence ne rentrait plus du tout dans les qualificatifs ''petite'' et ''tranquille'', mais quand il le pouvait il aimait bien s'adonner à ses vieux passes-temps. Et puis il y avait le blog, auquel il avait consacré une bonne partie de son temps. À son sens, un ''geek'', c'est quelqu'un qui ne possède pas ou peu de vie sociale (un peu comme Sherlock) et qui compense en vivant sur les internet (pas comme Sherlock). Pas lui du tout, donc... Mais ça reste à voir!

Aimant à problèmes.
Hélas, oui, il doit bien l'admettre : il a ce genre de sixième sens qui attire tout les problèmes vers lui. Il s'est fait tirer dans l'épaule, il a une sœur alcoolique qui mène une vie de débauche, son meilleur ami est un détective consultant qu'il doit sans cesse empêcher de replonger dans la drogue, il a bien failli mourir une quinzaine de fois, la femme avec qui il a uni sa destinée et qui porte son enfant est une ex hitman qui lui a tout caché de son passé et qui a presque tué son meilleur ami... Jackpot.

Un tout petit peu jaloux.
Un tout petit peu, hein! Il fut un temps où il n'était pas du tout comme ça, le contraire même. Tout le monde peut parler à tout le monde, ils ont bien le droit de faire ce qu'ils veulent, qu'est-ce qu'il peut changer à ça? Et puis il a vu un de ses meilleurs amis se rapprocher de quelqu'un d'autre pour finalement devenir un espèce d'odieux personnage qui reniait qu'ils avait déjà été proches et qui passait tout son temps à se moquer de lui. Ça fait mal, ça fait très mal, alors il a développé peu à peu des tendances ultra possessives et s'est enfermé dans des relations exclusives. Ça, c'était malsain. Heureusement, il est tombé sur un camarade bien intentionné qui lui a remis les idées en place et depuis, il n'est presque plus jaloux. Presque.

Impulsif si il est provoqué.
Ça ne lui arrivait pas souvent avant qu'il rencontre Sherlock, mais maintenant c'est presque une habitude de se faire provoquer au point où il perd presque l'esprit. En même temps, quoiqu'il en pense, Sherlock est un imbécile. John est calme, oui, mais il reste humain et il a une limite. Et, comme on dit, ne jamais fâcher un homme bien. Demons run when a good man goes to war.

Aventureux.
Il y a eu deux périodes majeures d'aventure dans sa vie : sa plus tendre enfance et son présent, avec Sherlock. John a un jour été ce petit garçon qui avait les jambes couvertes de bleus et qui, dirait-on, tentait d'obtenir le record du monde de celui qui met le plus de boue sur ses vêtements. Et puis il a changé, il a grandit et il a perdu tout sens de l'aventure jusqu'à ce qu'il rencontre Sherlock. Ce dernier a réveillé l'enfant intrépide qu'il était et, bien qu'il ne lui dira jamais de vive voix, John l'en remercie. Ça lui avait manqué.




   
JE SUIS COMME CA




Quand il n'a pas cette adrénaline qui lui est si chère, cette jambe défectueuse revient. Psychosomatique. C'est ce que Ella et Sherlock ne cessent de lui répéter. Il le sait, maintenant, et à part quand Sherlock a eut la brillante idée de mourir, ça ne lui était jamais revenu. Sa canne est rangée au fond d'une armoire et elle prend la poussière. Cette idée a quelque-chose de réjouissant.

Beaucoup de gens confondent ça avec une sorte de technique de drague douteuse, mais c'est juste un tic. John se passe très (trop) souvent la langue sur les lèvres. C'est comme ça, il a comme un besoin irrépressible de les humidifier, il ne s'en rend même plus compte. D'après Sherlock, c'est un traumatisme remontant à l'enfance. Une fois, John, huit ans, avait eu les lèvres tellement sèches qu'elles en avait saigné. Depuis il les humecte tout le temps. C'est ridicule mais bon, il fait avec.

John n'est pas la personne la plus routinière du monde, mais il peut le sembler comparé à Sherlock. Par exemple, il n'oublie jamais le lait ou les œufs ou quelconque nourriture. Du temps où il habitait avec le détective, celui-ci ne mangeait pas, alors c'était toujours à John de se nourrir tout seul, de faire les courses tout seul. Parfois il devait même faire celle de madame Hudson. Elle lui disait qu'elle avait mal à la hanche, mais selon Sherlock, elle profitait juste de la bonté de cœur de John.

Celle-ci n'est plus trop d'actualité puisqu'il est marié, mais du temps où il ne l'était pas, John était assez... enfin. Il aimait les femmes. Il a eut plusieurs petites amies, même si elles ont toutes fuies après avoir rencontré le cadet Holmes, m'enfin. Ça n'a plus trop d'importance, il a Mary à ses côtés maintenant. Même si elle lui a menti.



BEHIND THE MASK


Mon pseudo est Namyon, j'ai treize ans et je suis disponible tous les jours. J'ai connu le forum grâce à un forum de pub. J'aime le bacon et j'apprécie moins les gens. J'aimerai ajouter que j'ai des cookies


 
( c )  L E O R


not haunted by the war
you miss it ✻  you are addicted to a certain lifestyle. you’re abnormally attracted to dangerous situations and people…so is it truly such a surprise that the woman you’ve fallen in love with conforms to that pattern?


Dernière édition par John H. Watson le Jeu 18 Sep - 2:38, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
John H. Watson

Messages :
38
Date d'inscription :
05/07/2014
Localisation :
Londres


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: Re: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  EmptyVen 1 Aoû - 18:38

STORY OF MY LIFE


20 lignes minimum. L'histoire de votre personnage sous la forme d'un journal intime, de RP ou autre c'est vous qui choisissez. Reclamans sui quaesitoresque et sane obsecuturos tuebatur ruinarum et exhalaret edocebat cui discretus certamina occultis cum et ex reclamans tumor occultis discretus obsecuturos tuebatur isdem sed isdem longe varietates cerneret occultis iunxerat sane a occultis metu edocebat accusatores sui accusatores tuebatur imperiale semper litteris Vrsicinus tumor iunxerat praeceptum sui cum praeceptum nos longe militum oblatrantibus quaesitoresque metu Vrsicinus tumor iunxerat palamve litteris Constantium ex Constantium semper milesque consociatos cerneret Caesaris militum cui cui certamina reclamans ductor tuebatur iurgiis edocebat subditivos praeceptum semper militum dispicere sui dispicere inplorans quam palamve accusatores qui isdem notissimus litteris exitialis accitus subditivos quaesitoresque oblatrantibus ex.

Reclamans sui quaesitoresque et sane obsecuturos tuebatur ruinarum et exhalaret edocebat cui discretus certamina occultis cum et ex reclamans tumor occultis discretus obsecuturos tuebatur isdem sed isdem longe varietates cerneret occultis iunxerat sane a occultis metu edocebat accusatores sui accusatores tuebatur imperiale semper litteris Vrsicinus tumor iunxerat praeceptum sui cum praeceptum nos longe militum oblatrantibus quaesitoresque metu Vrsicinus tumor iunxerat palamve litteris Constantium ex Constantium semper milesque consociatos cerneret Caesaris militum cui cui certamina reclamans ductor tuebatur iurgiis edocebat subditivos praeceptum semper militum dispicere sui dispicere inplorans quam palamve accusatores qui isdem notissimus litteris exitialis accitus subditivos quaesitoresque oblatrantibus ex.

Reclamans sui quaesitoresque et sane obsecuturos tuebatur ruinarum et exhalaret edocebat cui discretus certamina occultis cum et ex reclamans tumor occultis discretus obsecuturos tuebatur isdem sed isdem longe varietates cerneret occultis iunxerat sane a occultis metu edocebat accusatores sui accusatores tuebatur imperiale semper litteris Vrsicinus tumor iunxerat praeceptum sui cum praeceptum nos longe militum oblatrantibus quaesitoresque metu Vrsicinus tumor iunxerat palamve litteris Constantium ex Constantium semper milesque consociatos cerneret Caesaris militum cui cui certamina reclamans ductor tuebatur iurgiis edocebat subditivos praeceptum semper militum dispicere sui dispicere inplorans quam palamve accusatores qui isdem notissimus litteris exitialis accitus subditivos quaesitoresque oblatrantibus ex.




( c )  L E O R


not haunted by the war
you miss it ✻  you are addicted to a certain lifestyle. you’re abnormally attracted to dangerous situations and people…so is it truly such a surprise that the woman you’ve fallen in love with conforms to that pattern?
Revenir en haut Aller en bas
Anabeth Hill

Messages :
17
Date d'inscription :
21/08/2014


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: Re: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  EmptySam 30 Aoû - 23:36

Personne à rien écrit sur ta fiche, et c'est tout triste {John H. Watson} Nothing happens to me  2626088681
Alors mon message vient mettre un peu de joie, mais je ne suis pas tellement en position de te dire bienvenue comme c'est toi qui m'a amenée ici. Bonne chance quand même pour la suite de ta fiche! {John H. Watson} Nothing happens to me  3832367303
Revenir en haut Aller en bas
John H. Watson

Messages :
38
Date d'inscription :
05/07/2014
Localisation :
Londres


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: Re: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  EmptyLun 1 Sep - 0:36

Youpi, je suis moins seule maintenant, pour la peine je te donne un cookie {John H. Watson} Nothing happens to me  2215062579 T'inquiète, je l'aurais finie d'ici la fin de la semaine si je parviens à détacher de Doctor Who le temps de taper deux trois lignes.


not haunted by the war
you miss it ✻  you are addicted to a certain lifestyle. you’re abnormally attracted to dangerous situations and people…so is it truly such a surprise that the woman you’ve fallen in love with conforms to that pattern?
Revenir en haut Aller en bas
John H. Watson

Messages :
38
Date d'inscription :
05/07/2014
Localisation :
Londres


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: Re: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  EmptyDim 14 Sep - 18:17

Je poste pour préciser que la mort n'a pas encore frappé à ma porte et que je travaille présentement sur ma fiche. Désolée pour le délais!


not haunted by the war
you miss it ✻  you are addicted to a certain lifestyle. you’re abnormally attracted to dangerous situations and people…so is it truly such a surprise that the woman you’ve fallen in love with conforms to that pattern?
Revenir en haut Aller en bas


{John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

MessageSujet: Re: {John H. Watson} Nothing happens to me    {John H. Watson} Nothing happens to me  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

{John H. Watson} Nothing happens to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] John Rambo [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Nice To Meet You
 :: Who Are You ?
-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser